Du 19 au 26 novembre 2016

la Semaine nationale de la généalogie vous invite dans l’aventure sous le thème :

La généalogie, ça s’apprend !

Prix : Lignée ascendante

Ascendance : Lignée généalogique par laquelle on remonte, de génération en génération, à partir d’un individu, homme ou femme, jusqu’à ses ancêtres les plus anciens connus. Les renseignements proviennent principalement des actes de mariage. Pour chaque génération les renseignements suivants reliés au mariage ou unions de fait sont compilés : noms et prénoms du conjoint et de la conjointe, des parents, le lieu et la date de l’événement. D’autres données, dont les contrats de mariage, peuvent servir à compléter l’information.
Les renseignements sur la lignée ascendante sont inscrits sur un parchemin ou feuille généalogique portant les armoiries et le sceau de la société de généalogie qui a effectué la recherche ainsi que la signature de son président.

Lise Lauzon, Sainte-Anne-des-Plaines


La recherche généalogique a été effectuée par la Société de généalogie de Saint-Eustache, représentée par Jean-Claude Payette, président.

 

André Déry, Québec
La recherche généalogique a été effectuée par la Société de généalogie de Québec, représentée par Guy Parent, président.

Line Bélanger, Jonquière
La recherche généalogique a été effectuée par la Société de généalogie du Saguenay, représentée par Claude Perron, président, et Jacques Gagnon, vice-président.

Les participants devaient rédiger une courte anecdote publiée sur le site Web de la Semaine nationale de la généalogie. Les gagnants ont été déterminés par tirage au sort parmi toutes les personnes dont l’histoire a été jugée admissible.

Nous vous invitons à découvrir les histoires partagées dans le cadre de ce concours.

Le concours s’est tenu du 30 septembre au 30 novembre 2015 dans le cadre de la 4e édition de la Semaine nationale de la généalogie.

La Semaine nationale de la généalogie (SNG) est une semaine d’activités de découvertes et d’initiation à la généalogie offertes gratuitement, partout au Québec dans le but de promouvoir la pratique de la généalogie et faire connaitre les services offerts par les sociétés de généalogie.
Les activités sont réalisées, sur une base volontaire, par des généalogistes bénévoles favorisant ainsi la transmission et l'importance de la sauvegarde de notre passé, sous le signe de la générosité et de l’entraide permettant une relation conviviale entre la société de généalogie et le public.

La Semaine nationale de la généalogie a lieu chaque année, la dernière semaine de novembre.

En 2016, la SNG se tiendra du 19 au 26 novembre.

La Semaine nationale de la généalogie est orchestrée par la Fédération québécoise des sociétés de généalogie (FQSG), un organisme à but non lucratif de regroupement et de représentation des sociétés de généalogie locales et régionales. La Fédération vise la promotion et l'épanouissement de la généalogie au Québec ainsi que son rayonnement à l'étranger. Elle est actuellement composée de soixante-dix (70) sociétés membres réparties dans toutes les régions du Québec. Son action dans plusieurs dossiers bénéficie à l'ensemble des généalogistes québécois.

Dernière modification le jeudi, 30 juin 2016 10:06
jeudi, 24 mars 2016 16:10

La généalogie, ça s’apprend ! Spécial

Écrit par

Du 19 au 26 novembre 2016, la Semaine nationale de la généalogie vous invite dans l’aventure sous le thème :

La généalogie, ça s’apprend !

Activité nouvelle, remplie de questionnement et d’incertitude et pouvant constituer un défi ? L’aventure, pour certaines personnes, c’est gravir une montagne, sauter en parachute, faire de la plongée sous-marine. Pour nous, cela sera d’apprendre la généalogie !

Ordinateur-Internet : duo d’enfer

À l’ère numérique nous croyons que tout est plus simple pour la recherche généalogique. On trouve de tout sur Internet même le pire. Vous croyez qu’en tapant votre patronyme, vous pourrez reconstituer votre lignée en criant LAPIN ! Bien sûr, les bases de données numérisées rendent les recherches plus faciles, à condition de savoir les utiliser.

Au début c’est facile…

Commencez par faire l’inventaire de tout ce que vos parents ont conservé de leur passé : actes, photos, contrats, cartes, lettres, certificats, diplômes… ne négligez aucun détail. Une fois ce fascinant inventaire répertorié vous désirez aller plus loin dans vos recherches. C’est maintenant que vous avez besoin d’assistance, les sources sont nombreuses et variées : état civil, registres paroissiaux, archives notariales et militaires, recensements… La liste est longue et le mode d’emploi aussi.
Vous découvrez un nouveau vocabulaire et parfois des documents illisibles pour un néophyte.

Le choix du logiciel

Le premier : papier-crayon ! Ne prenez pas de logiciel de généalogie tant que vous n’êtes pas certain d’avoir totalement compris comment les ancêtres sont les uns vis-à-vis des autres. Le logiciel, quel qu’il soit, ne le fera pas à votre place.

Pas de panique

Les recherches sont complexes et vous êtes un peu découragé ! Faites appel à des spécialistes : pas une région du Québec qui n’a pas une société de généalogie. Les sociétés sont là pour vous aider à démarrer ou poursuivre vos recherches. Moyennant un faible coût d’abonnement, vous entrerez dans un monde d’entraide. Des cours d’initiation dans divers domaines : généalogie, paléographie, conservation, en plus de conférences enrichissantes, sont offertes par les sociétés.

10 raisons d’être membre d’une société de généalogie :

Raison # 1 Service d’entraide
Raison # 2 Cours d’initiation
Raison # 3 Accès à des bases de données et des répertoires
Raison # 4 Choisir le bon logiciel
Raison # 5 Conférences
Raison # 6 Rencontrer des gens qui partagent notre passion
Raison # 7 Publication de ses recherches
Raison # 8 Partager ses découvertes
Raison # 9 Apprendre comment chercher
Raison # 10 Loisir enrichissant

Dernière modification le mardi, 12 avril 2016 16:09
 

Facebook

Partenaires

BAnQNormandin