Du 19 au 26 novembre 2016

la Semaine nationale de la généalogie vous invite dans l’aventure sous le thème :

La généalogie, ça s’apprend !

jeudi, 24 mars 2016 16:10

La généalogie, ça s’apprend ! Spécial

Écrit par

Du 19 au 26 novembre 2016, la Semaine nationale de la généalogie vous invite dans l’aventure sous le thème :

La généalogie, ça s’apprend !

Activité nouvelle, remplie de questionnement et d’incertitude et pouvant constituer un défi ? L’aventure, pour certaines personnes, c’est gravir une montagne, sauter en parachute, faire de la plongée sous-marine. Pour nous, cela sera d’apprendre la généalogie !

Ordinateur-Internet : duo d’enfer

À l’ère numérique nous croyons que tout est plus simple pour la recherche généalogique. On trouve de tout sur Internet même le pire. Vous croyez qu’en tapant votre patronyme, vous pourrez reconstituer votre lignée en criant LAPIN ! Bien sûr, les bases de données numérisées rendent les recherches plus faciles, à condition de savoir les utiliser.

Au début c’est facile…

Commencez par faire l’inventaire de tout ce que vos parents ont conservé de leur passé : actes, photos, contrats, cartes, lettres, certificats, diplômes… ne négligez aucun détail. Une fois ce fascinant inventaire répertorié vous désirez aller plus loin dans vos recherches. C’est maintenant que vous avez besoin d’assistance, les sources sont nombreuses et variées : état civil, registres paroissiaux, archives notariales et militaires, recensements… La liste est longue et le mode d’emploi aussi.
Vous découvrez un nouveau vocabulaire et parfois des documents illisibles pour un néophyte.

Le choix du logiciel

Le premier : papier-crayon ! Ne prenez pas de logiciel de généalogie tant que vous n’êtes pas certain d’avoir totalement compris comment les ancêtres sont les uns vis-à-vis des autres. Le logiciel, quel qu’il soit, ne le fera pas à votre place.

Pas de panique

Les recherches sont complexes et vous êtes un peu découragé ! Faites appel à des spécialistes : pas une région du Québec qui n’a pas une société de généalogie. Les sociétés sont là pour vous aider à démarrer ou poursuivre vos recherches. Moyennant un faible coût d’abonnement, vous entrerez dans un monde d’entraide. Des cours d’initiation dans divers domaines : généalogie, paléographie, conservation, en plus de conférences enrichissantes, sont offertes par les sociétés.

10 raisons d’être membre d’une société de généalogie :

Raison # 1 Service d’entraide
Raison # 2 Cours d’initiation
Raison # 3 Accès à des bases de données et des répertoires
Raison # 4 Choisir le bon logiciel
Raison # 5 Conférences
Raison # 6 Rencontrer des gens qui partagent notre passion
Raison # 7 Publication de ses recherches
Raison # 8 Partager ses découvertes
Raison # 9 Apprendre comment chercher
Raison # 10 Loisir enrichissant

Dernière modification le mardi, 12 avril 2016 16:09
 

Facebook

Partenaires

BAnQNormandin